Rencontre avec Parcours de Femmes

Rencontre avec l’association parcours de femmes

Ce début d’année 2021 s’est marqué par une rencontre entre la Fondation Cannes et Parcours de Femmes dans le quartier de la Frayère. Parcours de Femmes, c’est une association cannoise, portée par sa présidente, Nicole Raye, ses salarié(e)s, bénévoles, et sa nouvelle directrice, Céline Mathian.

Parcours de Femmes œuvre depuis 25 ans pour lutter contre les violences conjugales et intrafamiliales, pour aider à l’insertion sociale et professionnelle, pour accompagner, épauler.

Un travail considérable est effectué tous les jours autour d’accompagnements individualisés, de groupes de paroles, de prises en charge d’enfants exposés et victimes de violences intrafamiliales, d’accompagnements dans l’accès à l’emploi, dans la revalorisation de l’image et de l’estime de soi, dans la santé et l’alimentation, ou encore dans la gestion de la vie quotidienne avec le soutien à la parentalité.

Depuis plusieurs années, la Fondation Cannes soutient l’association dans ses projets, qui deviennent de plus en plus vitaux, notamment en ces périodes de confinement et de difficulté économique.

B

ien que connue et reconnue, l’association n’est pas si facilement identifiable. Ça fera d’ailleurs partie des challenges que me partagera la directrice un peu plus tard : trouver de nouveaux locaux. L’accueil au public a dû être très restreint également, et surtout adapté. Les bureaux, d’ordinaire utilisés pour des rendez-vous d’accompagnement individualisé, sont vides : trop petits pour assurer suffisamment de distanciation sociale. Les rendez-vous doivent se dérouler ailleurs, et l’équipe a donc dû réduire le nombre de personnes reçues…Ce qui ne correspond pas forcément à la demande, qui ne décroît pas pour autant !

Après la visite des locaux, place à l’équipe – mais le tour est plutôt vite fait : si l’équipe habituelle est conséquente, les circonstances actuelles forcent le télétravail. Je suis néanmoins surprise du nombre de personnes impliquées dans leurs projets. Et ce ne sera pas ma dernière surprise de cette visite. Quand vient le moment de la présentation des actions et des projets, mon cerveau a presque du mal à analyser toutes les informations et à comprendre l’ampleur des nombreuses (très nombreuses) actions gérées par Parcours de Femmes.

parcours de femmes

Le premier sujet qui ressort est la lutte contre les violences conjugales…mais aussi intrafamiliales, bien que l’on en entende peu parler dans les médias. Mais au-delà de cette lutte et de l’accompagnement de ces personnes, sont proposés divers ateliers. Des ateliers de revalorisation de l’image et de l’estime de soi, des soutiens à la parentalité. Un atelier de cuisine solidaire a été mis en place, un potager permet également d’acquérir des compétences, tout en ramenant de bons produits locaux à la maison (sans oublier que l’absence de cantine pèse sur le budget de nombreuses familles). Et l’équipe n’est pas en manque d’idées pour continuer à faire progresser la situation : ateliers sportifs, bien-être, ruches ou encore poulailler, les idées fourmillent.

Les idées fourmillent, certes, mais leur rendre visite fait surtout prendre conscience que ces actions existent pour répondre à un besoin malheureusement très concret, et qui potentiellement, pourrait croître et se marquer encore plus fortement dans les mois à venir avec les conséquences des confinements, couvre-feu, et stagnation économique.

Si vous souhaitez vous aussi soutenir cette action, vous pouvez faire un don ici.
Le lien vers le projet : cliquer ici.

Publications similaires