Les stages d’été de l’AS Cannes Football 2021

Une journée au sein des stages été offerts par l’AS Cannes Football et la Fondation Cannes au profit d’enfants ne partant pas en vacances CET été

Immersion dans l’équipe de juillet au sein de la première semaine de stage

Du 5 au 9 juillet s’est tenue la première semaine de stage de l’AS Cannes Foot.
De quel stage parle-t-on ?
C’est un projet porté par le club de l’AS Cannes Football et soutenu par la Fondation Cannes. Le chèque de 11.450€, remis par M. Frank Chikli à Mme Anny Courtade, présidente du club, reflète l’importance de ce projet.

Deux semaines de stage en tout sont offertes à une centaine d’enfants du bassin cannois, n’ayant pas l’opportunité de partir en vacances l’été.
Des stages à prix réduits voire gratuits, selon la situation du foyer familial, qui permettent de promouvoir le sport et ses vertus et ainsi favorisent l’épanouissement de ces jeunes cannois, dans la continuité des actions déjà engagées sur le sujet par la Ville de Cannes et sous l’impulsion du Maire David Lisnard.

Âgés de 6 à 14 ans, ces enfants sont pris en charge pendant une semaine pour suivre des entraînements de foot avec un accueil dès 8h le matin et jusqu’à 17h.

Le 7 juillet est une journée particulière : au programme, du foot, des ateliers techniques, mais aussi des quizz tout au long de la journée en rapport avec des questions environnementales, ou encore une session de nettoyage de plage.

Une belle journée qui résume entièrement l’intérêt de soutenir de telles actions :

  • Le football, comme activité physique, ludique, nécessaire à la bonne santé de ces enfants
  • Les valeurs du sport : un projet qui favorise des comportements citoyens, de savoir-vivre ensemble, qui met en avant des valeurs de fraternité, de respect, de mixité, de tolérance ou encore d’esprit collectif et d’équipe
  • La sensibilisation à la protection environnementale : des quizz ludiques, qui permettent à ces enfants à la fois de réfléchir, d’échanger entre eux pour trouver la bonne réponse, et d’apprendre. Le tout couplé à une session de nettoyage de plage : au-delà du nettoyage, il s’agit de les sensibiliser, de les amener sur le terrain (pas de foot cette fois) et de leur faire prendre conscience de ce qui les entoure.
7

juillet 2021. Je m’apprête à passer une partie de ma journée à l’AS Cannes Foot. Je découvre le stade Maurice Chevalier, d’où émane un brouhaha lointain…mais un brouhaha bien ordonné : les enfants, d’une discipline exemplaire, sont à l’écoute et n’hésitent pas à se ranger dans un silence parfait quand leur présidente, Mme Anny Courtade, arrive rendre visite.
Mais à ce moment-là, ce n’est que moi qui débarque. Je fais alors l’heureuse rencontre de l’ensemble des animateurs du stage. Gérald, coordinateur et point de contact, me prend sous son aile.

Commence alors la journée : échauffement et ateliers techniques.

Très éloignée du foot, je me surprends pourtant à prendre plaisir à les regarder, et presque à les envier de ne pas avoir fait du foot à leur âge. Chacun son chemin dira-t-on ! Il faut toutefois reconnaître l’engouement et le plaisir que prennent ces jeunes cannois à apprendre cette discipline, à la fois technique, et physique.

Gérald s’installe alors sur une table au milieu du terrain : chaque groupe d’enfants tourne sur les différents ateliers. Une fois que l’équipe a fini et réussi son atelier, elle doit passer par cette table avant de s’atteler à l’exercice suivant.

Quizz d’équipe : quel pourcentage y a-t-il d’océans et de mer sur la Terre ? Combien de temps met une bouteille à se décomposer dans la nature ? Ces questions permettent à chaque groupe d’exposer leur avis, d’échanger, de confronter leurs pensées, et finalement d’apprendre des notions en rapport avec l’environnement, leur environnement.

S’en suit une visite des plages de BoccaCabana Cannes : armés de sacs poubelles, de gants et d’instructions précises, les voilà partis à la recherche de déchets… Et ces petits citoyens ne passent pas inaperçus ! Nombreux sont les passants qui félicitent l’initiative et qui nous demandent d’où viennent ces enfants. Beaucoup de messages positifs, et de regards approbateurs.

Au-delà du nettoyage, du ramassage des déchets, l’objectif est de les confronter à leur environnement, de leur faire prendre conscience de l’impact des comportements de chacun, et de les initier à des petits gestes citoyens quotidiens.

Le stage a duré toute la semaine, les enfants étant pris en charge du matin au soir. Une semaine à l’image de la journée que j’ai passée : enrichissante.

Les animateurs, encadrants, comme les enfants respirent la joie de participer à ce projet. Un véritable moment d’échange et d’épanouissement.

Si vous souhaitez vous aussi soutenir cette action, vous pouvez faire un don ici.
Le lien vers le projet : cliquer ici.

Publications similaires