Projet ClassiQuizz de l’Orchestre de Cannes

Répétitions et concert final de classiquizz

Un projet à destination de 13 jeunes Cannois pour leur faire découvrir le monde de l’Orchestre et de la musique classique

Le 5 décembre 2021 s’est déroulé le concert ClassiQuizz à l’auditorium des Arlucs : note finale d’un projet porté par l’Orchestre de Cannes et soutenu par la Fondation Cannes.

Le principe ? 11 extraits, 16 séances, 42 heures pour faire découvrir la musique symphonique à 13 étudiants en 2ème de Bac pro commerce de la Faculté des métiers de Cannes. L’objectif étant de leur permettre de s’approprier les 11 extraits de façon ludique mais néanmoins en organisant un certain travail, en écoutant et en participant à la production d’un son commun avec un orchestre symphonique. Les lycéens, divisés en trois groupes, ont ainsi pu apprendre à jouer sur des bidons, des djembés ou encore des petites percussions et ont eu l’opportunité de prendre part sur scène au concert, au milieu de l’Orchestre de Cannes.

Un projet à destination de jeunes Cannois éloignés de la musique classique, qui a permis de leur ouvrir une fenêtre sur l’univers de l’Orchestre.

D

imanche 5 décembre. 15h. Le public prend place peu à peu dans l’auditorium des Arlucs. Ayant suivi le projet depuis quelques mois, j’attends ce moment avec impatience : le concert final ClassiQuizz. C’est avec impatience voire même un peu d’anxiété que j’entre dans la salle. J’y rencontre Sandrine Deschamps, évidemment, qui a pris en charge le projet, Iannick Marcesche, qui s’occupe de la communication, Anny Courtade, à la fois Présidente de l’Orchestre et administratrice fondatrice de la Fondation Cannes, et puis enfin, les étudiants : tous anxieux, à regarder la salle se remplir peu à peu.

Commence alors le concert : la première partie étant assurée par l’Orchestre de Cannes, avec Valérie Bautz au piano et Philippe Bicolt aux percussions. La première demi-heure s’achève et laisse place à la seconde partie du concert, toujours menée par Benjamin Lévy et l’Orchestre de Cannes, mais cette fois-ci, accompagnés de l’ensemble des étudiants qui ont suivi le projet. Nous voilà partis pour 30 minutes de musique, d’éclats de rire parfois, d’émotions surtout.

11 extraits sont joués : de Richard Straussi avec Ainsi parlait Zarathoustra, à Dukas, l’Apprenti sorcier, en passant par le Boléro de Ravel. Tous réalisés avec brio tant par l’Orchestre de Cannes que par ces étudiants, pourtant novices en musique.

Le concert s’achève sous les ovations : le projet a certes ouvert des portes à ces lycéens, mais il est indéniable que ces derniers ont suscité une vague d’émotions dans le public. Un échange musical, riche, permis par ce beau projet ClassiQuizz.

Parce que ClassiQuizz, ce n’est pas seulement un concert, ce sont aussi 16 séances et 42 heures d’ateliers de percussions animés par Philippe Biclot, percussionniste soliste de l’Orchestre philharmonique de Nice, et Etienne-Loïck Fauré, professeur au conservatoire de Grasse, tous deux animateurs de l’association Ça Percute, et encadrés par Sandrine Deschamps, de l’Orchestre de Cannes. Réticents au départ, étrangers à la musique classique, parfois étrangers aux instruments et à la musique tout simplement, les 13 lycéens se sont finalement adaptés, intéressés et motivés pour mener à bien de projet. Une réelle cohésion de groupe s’est développée, avec un dénominateur commun : cette volonté d’arriver à apprendre à jouer tous ensemble des percussions pour permettre à ce concert de voir le jour.

ClassiQuizz, finalement, c’est ça : des jeunes Cannois complètement éloignés de ce monde, quelques ateliers de percussions, des moments d’échange, beaucoup de motivation, d’implication et bonne volonté, et finalement, un concert réussi, traduisant un moment d’échange fort avec le public et reflétant la fierté de ces étudiants d’avoir mené à bien ce projet.

Si vous souhaitez vous aussi soutenir cette action, vous pouvez faire un don ici.
Le lien vers le projet : cliquer ici.

Publications similaires